top of page
Rechercher
  • sylvievilla

Un moment avec Yolanda van Dinther

Yolanda est directrice du développement software chez Thermo Fischer à Eindhoven depuis 5 ans. Elle nous a fait profiter de son témoignage poignant et d’une visite de leur incroyable microscope électronique de 4m de haut (pas de photo, confidentialité oblige).


Thermo Fisher Scientific est un leader mondial de services scientifiques. Leur mission est de permettre à leurs clients de façonner un monde plus sain, plus propre et plus sûr.

Yolanda nous accueille avec une énergie communicative, un sourire contagieux. Nous nous sentons bienvenues. Encore un immense merci Yolanda 😊


Les débuts professionnels de Yolanda :


La première entreprise où Yolanda est embauchée comprend si peu de femmes, que son responsable de l'époque n’est pas en mesure de lui indiquer où se trouvent les toilettes pour femmes dans le bâtiment.


Plus tard, elle rencontre celui qui deviendra son mentor et qui l'incitera à devenir une manageure aguerrie. Elle commence par se créer un réseau de personnes influentes, ce qui lui permet de propulser sa carrière dans la direction de ses forces et ses capacités.


Elle témoigne : « Once you become a leader it gets tougher to feel included. I felt « one of the guys » before. That changed when I became a leader. »

D’après elle, pourquoi y a-t-il encore si peu de femmes intéressées par les métiers techniques ?


1. La promotion des métiers techniques


Les représentants ont tendance à mettre certains éléments en avant comme avoir les mains sales ou que ce sont des métiers physiques. Les femmes peuvent se sentir découragées avant même d’avoir commencé. De plus, ces éléments ne sont plus représentatifs du quotidien de ces métiers.


2. Le sacrifice de la carrière féminine


De nombreuses femmes sacrifient encore leur carrière pour leur partenaire masculin. Alors qu’aujourd’hui plus rien ne justifie un tel acte.


3. Le manque de considération des entreprises


Il existe encore trop peu d’entreprises qui se préoccupent d’adapter les conditions de travail pour permettre à leurs collaboratrices de s’épanouir.


Que fait Thermo Fischer pour augmenter le nombre de femmes et les soutenir dans le développement de leurs carrières ?


La mixité et la diversité font partie de l'ADN de l'entreprise. Le directeur général est personnellement concerné par les questions de discrimination. Les messages sont soutenus et vécus par les directions régionales. La société Thermo Fischer a intégré dans sa politique d’entreprise des thèmes fondamentaux comme le « women empowerment ».

Le nombre de femmes sur le site d’Eindhoven est de 24% sur environ 1500 personnes. Yolanda préside le « Women Empowerment network » local qui réunit 22 femmes.


ThermoFisher a mis en place un réseau interne mondial des femmes de l’entreprise, pour partager leurs expériences et échanger sur tous les sujets qui les touchent.

Des activités sont organisées annuellement où tous les employés sont invités pour favoriser l’inclusivité : « led by women, open to all »


La semaine de 4 jours fait également partie intégrante de la culture de Thermo Fischer ce qui permet à des femmes de faire carrière sans devoir renoncer à fonder une famille ou à avoir du temps pour elles.


Les conseils de Yolanda pour faire carrière en étant une femme ?


  • Oser aller de l'avant

  • Se connaitre soi-même pour comprendre ses forces et ses limites

  • Personne ne peut réussir seul (accepter l'aide qu'on nous propose)

  • Ne pas être déçue si l’on rencontre des inégalités, croire en soi pour aller de l’avant

Le but de notre voyage est exactement là, recueillir ce que met en place concrètement les sociétés que nous visitons et relayer des témoignages qui permettent d’accélérer les prises de conscience.


27 vues0 commentaire

Comments


bottom of page