top of page
Rechercher
  • Estelle Borgeat

Mylène Guerdat – Apprentie Horlogère d’Industrie en 4ème année chez Rolex

À 10 ans, Mylène savait que c’était sa voie grâce à une journée découverte passée avec son cousin horloger.

 

Elle a toujours aimé les activités manuelles et minutieuses, et pour elle, Rolex était son rêve.

 

Que fait Mylène en tant qu’apprentie horlogère en industrie chez Rolex ?

 

Mylène apprend à assembler minutieusement les différents composants d'une montre, en suivant des procédures précises pour garantir la qualité et la précision.

Elle apprend à régler et ajuster les mouvements des montres pour assurer leur fonctionnement optimal, en utilisant des outils spécifiques et des techniques de précision.

 

Mylène participe aux contrôles qualité pour s'assurer que chaque montre répond aux normes de qualité élevées de Rolex. Cela implique d'inspecter visuellement les montres assemblées et de vérifier leur fonctionnement.

 

Elle acquiert des compétences pour diagnostiquer les problèmes potentiels des montres et effectuer les réparations nécessaires. Cela peut inclure le remplacement de pièces défectueuses, le réglage de mouvements ou le polissage des boîtiers et des bracelets.

 

En parallèle de son travail en atelier, elle suit des cours théoriques qui couvrent divers sujets tels que la mécanique horlogère, la théorie des mouvements, les matériaux utilisés dans la fabrication des montres, et les techniques de réparation et de maintenance.

 

Chez Rolex, l'apprentie est également immergée dans la culture et les valeurs de la marque. Elle apprend l'importance de l'excellence, de la précision et de l'innovation dans la fabrication des montres de luxe.

 

Mylène, pourquoi as-tu choisi de devenir ambassadrice pour le camp LYVAtech ?

 

  • Pour pouvoir être à l’écoute des jeunes filles dont je faisais partie il y a quelques années.

  • Pour pouvoir partager ma jeune expérience et surtout ma passion pour mon métier.

  • Pour peut-être donner du courage à certaines d’oser choisir cette voie et surtout d’être à l’écoute pour les aider à trouver leur voie.

 

Quels seraient tes conseils pour ces jeunes filles ?

 

  • De tester le plus de métiers possibles pour trouver celui qui les fait vibrer.

  • De se souvenir que l’apprentissage est une étape et qu’il ouvre des portes par la suite.

  • D’aller jusqu’au bout même quand c’est parfois difficile.

 

Comment vis-tu le fait d’être une femme dans un monde masculin ?

 

Il est parfois difficile de se faire une place quand on se retrouve à 15 ans dans un milieu très masculin. Néanmoins c'est formateur et ça m'a poussé à oser m'affirmer et prendre ma place. 


C’est aussi ça que j’ai aimé en choisissant l’apprentissage : découvrir tout de suite le monde dans lequel nous allons évoluer tout au long de notre vie. On comprend les fonctionnements et on devient plus rapidement autonome.

 

Quelle est la suite pour toi ?

 

Dans un mois, j’aurai terminé mon apprentissage et je partirai chez Bucherer à Lucerne pour continuer à apprendre et à développer mes compétences mais cette fois ci dans le service après-vente. C’est également l’opportunité d’apprendre l’allemand. D’ici quelques années, j’aimerais devenir manager.


 

 

18 vues0 commentaire

Comments


bottom of page